La Médecine Traditionnelle Chinoise

Médecine traditionnelle chinoise

Issue de pratiques millénaires, la médecine traditionnelle chinoise (MTC), vieille de 4000 ans, prend notamment sa source dans Le classique interne de l’Empereur jaune, un livre médical référent datant du 1er ou 2e siècle avant J.-C., qui décrit l’utilisation des plantes médicinales et de l’acupuncture.


La MTC est un « système », c'est-à-dire un ensemble de théories (explications) et de pratiques (techniques) selon lequel le Qi, flux énergétique, anime l’univers et l’homme, et oscille en permanence entre deux polarités, le yin et le yang, le tout au sein de la matière constituée de cinq éléments (feu, terre, eau, bois, métal) en relation avec chaque organe. Comme l'enseignent les philosophies orientales depuis des millénaires, tout, dans l'univers, est interrelié. La MTC est une façon de voir l'univers et ses interrelations.


Le Qi circule à travers un ensemble de 12 méridiens principaux, qui le transportent vers les organes. Bonne santé ou maladie, tout est une question d’équilibre et d’harmonie, notamment entre le yin et le yang. Parfois pour une raison externe (humidité, froid, vent, chaleur), interne (émotion, stress) ou interne et externe (problème d’hygiène, épidémie), la circulation d’énergie est bloquée ou troublée, ce qui créé des déséquilibres (excès ou carences de yin ou de yang). L’art du praticien consiste à repérer ces déséquilibres et à rétablir l’harmonie dans la circulation de l’énergie vitale. Cette médecine ne traite pas les symptômes (comme le ferait la médecine occidentale), mais la personne, de façon holistique.


La MTC a recours à 5 pratiques principales : acupuncture, pharmacopée chinoise, diététique, massages thérapeutiques et exercices énergétiques (Qi Gong et Taï Chi).

Les massages issus de la MTC proposés au cabinet :